Exposition

Biographie

Peintre kinois né en 1988, il s’initie à la peinture et à la sculpture, en autodidacte, sous l’œil éclairé de son père, Pierre Bodo, chef de file de l’art contemporain africain.

Son style teinté de surréalisme, d’abord populaire puis mixte, combine art figuratif et symbolisme. Par sa maîtrise technique, il représente ses idées, ses visions et ses rêves dans des œuvres bienveillantes, parfois moralisatrices.

La relation ambivalente qu’entretiennent l’Afrique et le monde est sans nul doute l’un de ses sujets de prédilection. Il aborde également volontiers le rôle de la patience et de l’humilité dans le parcours d’un artiste, dénonce les revers de la célébrité, met en avant le rôle de la famille dans l’équilibre de chacun ou dépeint le quotidien des kinois dans leur ville.

Esthétiquement, ses tableaux sont reconnaissables par leur fond particulier, constitué d’une multitude de points chromatiques, qu’Amani appelle « mwangisa », sa marque de fabrique. Ceux-ci jouent sur les demi-teintes et confèrent une sorte d’homogénéité aux arrière-plans, créant une confusion entre ciel et terre. Ils apportent de l’éclat à ses toiles, mettent en lumière ses personnages.

Dans sa série de tableaux intitulés « Tous sapeurs », il renoue avec ses racines et ses premières amours. Hommes et femmes, sportifs et artistes sont représentés à la manière des sapeurs traditionnels congolais. Derrière leur tenue extravagante, la personnalité de chacun est dévoilée et mise en évidence. Par ce biais, Amani Bodo fait un clin d’œil à l’héritage artistique de son défunt père et s’approprie un espace qui a bercé toute son enfance.

Amani Bodo ne manque ni de talent, ni d’audace. Dans cette société où tout va très vite, tant l’accès aux sommets qu’à la déroute, il prend le temps de s’arrêter et de poser, sur sa toile, ses réflexions profondes sur le monde qui l’entoure. Une véritable bouffée d’air !