Exposition

Biographie

C’est par le biais de l’affiche de cinéma que Francklin Aembe pénètre le monde de l’art : elles l’inspirent et résonnent en lui. Sur les conseils d’un ami de son père, il s’inscrit à l’Institut des Beaux-Arts de Kinshasa pour exploiter pleinement son talent en devenir. Il obtient son graduat en option peinture à l’Académie des Beaux-Arts en 2007.

Pour ses créations, cet artiste peintre, membre de la structure « Terre d’Artistes », explore les dimensions techniques telles que la peinture à chevalet, murale ou encore monumentale.

Sa première exposition, alors qu’il achève sa dernière année de graduat, pose les jalons de son travail actuel. Sa composition de vases en désordre remporte un franc succès et il y vend sa première toile. Derrière cette thématique d’apparence simpliste se cachent un des concepts qui lui sont chers : le Dieu-Potier créateur, présent dans la mythologie africaine, qui utilise la terre pour créer. Cette matière brute et naturelle renvoie à l’idée de beau et de parfait. Il initie ainsi un chemin à suivre : spirituel, sans matériel, sans superflu. D’expression réaliste-transsymboliste, ses vases et ses taudis amorcent un développement rural omniprésent dans la culture bantoue.