Exposition

Biographie

C’est à Masina, quartier populaire et densément peuplé de Kinshasa, qu’Isuba vit et observe avec fascination le quotidien des enfants de sa ville. Dans ses œuvres, il les met en scène avec simplicité et pudeur. Ils sont dans leur univers, occupés, ils parlent entre eux ou s’affairent autour d’un objet. Au-dessus de ce calme apparent, planent plusieurs questions :  que font-ils dans la rue ? Quel avenir leur est-il réservé ? Pourront-ils relever les défis que le destin leur impose ?

En 2020, ce jeune artiste peintre, né en 1993, a décroché son graduat en art plastique, option peinture, à l’Académie des Beaux-Arts de Kinshasa. Également musicien, Isuba ponctue ses œuvres de traits et de signes qui rythment la lecture, à l’image de notes sur une partition. Il réalise aussi un travail particulier sur le contraste des pigments : des traits noirs et des couleurs froides traversent ses toiles. Ils symbolisent le présent, sombre, semé d’embûches et tranchent avec les tons chauds et ocres des personnages en mouvement qui, eux, préfigurent l’avenir, porteur d’espoir et de lumière.

A l’arrière-plan de ses tableaux, les écritures foisonnantes et inversées évoquent l’instruction et l’accès à l’éducation. En effet, les enfants qu’Isuba représentent ne sont pas sur le chemin de l’école. Ce droit devrait être fondamental pour toutes les filles et garçons du monde. Il est la clef pour les libérer d’une certaine fatalité et prendre leur futur en main.