Exposition

Biographie

Travaillant au départ de photographies glanées lors de ses recherches, Pita Kalala, artiste congolais de 25 ans, trouve sa principale source d’inspiration dans la mode et les codes vestimentaires africains.

Son rôle s’étendant bien au-delà de sa beauté ou des tenues qu’elle porte, la femme est le personnage central de son œuvre. Représentée souvent nue ou seulement ornée d’un turban, elle devient l’incarnation de la vie, endossant le rôle de pilier de la société et de gardienne des traditions.

En dehors des représentations féminines, Pita peint également des personnalités politiques fortes, des pharaons d’Egypte à Nelson Mandela, qui, selon lui, sont les artisans de l’histoire de leurs communautés respectives.

Au niveau technique, il touche à tout : pinceaux, couleurs, carreaux, comme boutons. Tout repose chez lui sur la technique mixte. Il peint ses personnages à l’huile sur un fond d’acrylique, utilisant une base de carreaux noirs et blancs, reflets de la lutte qui oppose la lumière aux ténèbres. Les fleurs et les boutons qui ornent ses toiles expriment quant à eux des émotions, des moments de joie ou de tristesse qui jalonnent la vie de chacun. L’artiste excelle dans cette combinaison des matériaux et du collage, donnant naissance à de tableaux hyperréalistes et chatoyants.