Exposition

Biographie

Détenteur d’un graduat en option peinture de l’Académie des Beaux-Arts de Kinshasa, c’est aussi dans la capitale que Kasangwa vit et travaille. Né en 1993, l’artiste a eu l’opportunité d’exposer régulièrement depuis 2015.

Kasangwa réalise un travail assez particulier autour des traits. Reconnaissables au premier coup d’œil, ils sont sa marque de fabrique. Noirs, gris ou blancs, ils tournoient dans un désordre apparent et forment en définitive une masse plutôt structurée rappelant, à certains égards, des ressorts ou des bobines de câbles métalliques.  Les arrière-plans, second point commun aux toiles de Kasangwa, se révèlent monochromes et plutôt dégagés. En effet, ceux-ci se font discrets pour laisser la place aux entrelacements de fils, les véritables « stars » de ses tableaux.

Cet assemblage aboutit à la création, tout en volumes, de formes humaines ou d’objets. Les personnages, présentés seuls ou associés les uns aux autres sont dynamiques : des sportifs s’échangent une balle, un travailleur tire une charrette, des cyclistes filent à toute vitesse, des mamans ou des écoliers s’activent.

Les compositions de Kasangwa traduisent le mouvement, l’équilibre. Cet équilibre que tout individu tente de trouver ou de rétablir dans sa vie, malgré les turpitudes et les obstacles dressés face à lui. Chacun détient les ressources pour s’ajuster et retrouver l’énergie vitale qui lui permettra de poursuivre le combat mené chaque jour face à son destin.