Exposition

Biographie

Dans la famille de Mpane, la tradition artistique est un trésor qui se transmet de père en fils. Fils de Placide Mpane, sculpteur sur bois renommé et professeur à l’Académie des Beaux-Arts de Kinshasa et frère d’Aimé, plasticien reconnu en Afrique et en Europe, Modeste Mpane a suivi les traces de ses prédécesseurs, mais à sa manière, en autodidacte.

Enfant déjà, Modé observe son père dans l’atelier et s’initie au travail du bois.  Après un passage par des études commerciales, c’est vers la sculpture qu’il reviendra après quelques années pour en faire son métier. En 2000, au décès de son père, Modé hérite de l’atelier. Il s’émancipe ensuite et développe progressivement sa propre expression, se détachant du style réaliste pour explorer des formes plus stylisées, tantôt figuratives, tantôt abstraites.

Au-delà du bois, Modé façonne d’autres matériaux, il expérimente. Il récupère des boîtes et d’autres objets métalliques qui, chauffés à une certaine température, deviennent malléables. Des visages prennent ensuite vie sous ses coups de marteau. Il modélise le matériel brut, vient parfois y poser une patine brillante ou des touches de couleur, renforçant le relief et les expressions de ses sculptures.

Pour Modé, « l’art est avant tout une idée ». En effet, sa démarche d’intériorisation et de méditation l’incite à déplacer le processus de création de l’atelier vers son esprit. A l’écoute de sa sensibilité, de son énergie et de ses émotions, il transmet une esthétique particulière et ne laisse pas indifférent. Affranchi des contraintes et détaché des normes, l’artiste est libre de tracer enfin son propre chemin.